Porcelaine froide : Mode d'emploi & Astuces...

Pour celles et ceux qui souhaiteraient se lancer dans la porcelaine froide, j’ai regroupé dans le tag "Porcelaine froide" les petites astuces que j'ai essayé au fil du temps. N'hésitez pas à mettre vos astuces en commentaire (que je rajouterai à ma suite)...

Cette pâte est vraiment magique, je vous souhaite de longues heures d’amusement...

Utilisation de la pâte

 

 1/ Coloration : 

La porcelaine peut être peinte après séchage.

Mais il est plus intéressant de la teinter dans la masse... Tout peut être utilisé : gouache, pigments, peinture à l'huile, acrylique... La peinture à l'huile donne des couleurs vives et une pâte souple. Par contre, il vaut mieux avoir la main légère sur l'acrylique car elle durcit un peu la pâte.

Attention : la couleur fonce en séchant...

Deux solutions : travailler avec des couleurs plus pâles que le résultat désiré, ou bien ajouter une petite pointe de blanc (mais dans ce cas, la pâte devient opaque comme de la fimo, et on perd l'aspect "porcelaine translucide").

 

 2/ Modelage... 

La pâte sèche assez rapidement en surface. Il est préférable de modeler à part les différents membres d'un personnage, de les laisser sécher quelques heures, puis de les assembler (évite les fissures et l'affaissement)

Attention la pâte se rétracte de 30% environ lors du séchage !!! Quand on recouvre un couvercle ou une armature, il ne faut pas utiliser une épaisseur trop fine de pâte, au risque de voir l'armature dépasser ! (Pour un couvercle, penser également à le visser pour repérer le devant du pas de vis, avant de coller les décorations)

Les éléments s'assemblent entre eux avec un peu d'eau, ou de la colle (c'est le mieux)

On peut facilement lisser la pâte à l'aide d'un pinceau à embout en caoutchouc pour masquer les raccords (par exemple, quand on veut "fondre" le nez au milieu du visage)

La porcelaine colle au métal, mais pas au plastique. Donc : travailler avec des mirettes en plastique... Comme je n'en ai plus (j'utilise mes outils en métal habituels (scalpels, cutter, outils d'embossage à froid, etc) mais j'enduis la lame ou embout rond avec de la crème. La crème (NIVEA) empêche la pâte de coller aux doigts ou à un support)

 3/ Séchage

La porcelana sèche à l'air libre (ne pas faire comme moi, la première fois que j'ai fait de la pamje pensais qu'elle se cuisait comme la fimo... Mes modelages ont boursouflé dans le four, c'était assez moche, même voir très moche - c'est un truc que je n'ai jamais avoué, maintenant vous le savez aussi :[...)

Eviter les variations de température (soleil, chauffage, etc) car elles provoquent des craquelures.

Un modelage est complètement sec au bout de 5 à 7 jours, il devient alors du comme de la pierre (même les éléments très fins comme les cheveux sont très résistants, beaucoup plus que la fimo).

 4/ Astuces variées : 

Animaux poilus (chats, rongeurs, etc)

On peut griffer la pâte à l’aide d’une aiguille, en étirant délicatement vers l’extérieur pour donner l’illusion de poils. Au final, un aspect « poilu » qui rappelle un peu les chardons fourrés à la liqueur ;-)

Autre façon de faire les poils : peindre sur une surface lisse, en utilisant un pinceau brosse au bout duquel on aura déposé différentes teintes de peinture pour créer un dégradé.

Réparer les fissures.

Toujours conserver une petite boule de pâte teinte, de chaque couleur utilisée. En cas de fissures lors du séchage, prendre un peu de pâte de la bonne couleur, la diluer avec un peu d’eau, boucher la fissure et lisser le tout avec un pinceau humide.

Nettoyage du matériel.

Comme la porcelaine adhère peu au plastique, je laisse sécher mes résidus sur le matériel (en plastique), puis je gratte le tout. Résultat : des outils toujours propre, sans vaisselle !

Pour éviter d’encrasser le clay-gun/extrudeur/seringue en pâte

Ceux qui, comme moi, utilisent un extrudeur pour pâte fimo en métal, auront constaté que le nettoyage de la porcelaine froide séchée à l’intérieur du tube est un cauchemar. Pour limiter les dégâts, penser à entourer le boudin de pâte de papier sulfurisé avant de l’introduire dans le tube de la seringue.

Récupérer une pâte qui s’est desséchée 

Parfois, on malaxe la pâte un peu trop longtemps, on l’oublie sur un coin de table quand le téléphone sonne… et elle sèche un peu, perd de son élasticité. Dans ce cas, il suffit parfois de la malaxer avec les mains mouillées pour qu’elle retrouve toute sa souplesse !

* Quand on prépare des bandes, des tresses, de la dentelle à l’avance, les placer sous un film cellophane pour éviter qu’elles se dessèchent.

Imiter le sucre cristal

Pour faire de faux bonbons par exemple, rouler une boule de pâte dans un peu de colle, puis dans du sable. Le sable peut être teinté au préalable en le mélangeant à de la peinture acrylique…

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau